Flag of the Republic of Macédoine
Drapeau de la République de Macédoine
Joining Europe
Yahoo news, 17 december 2005
Les dirigeants macédoniens sablent le champagne après la décision de l'UE
agrandir la photo
SKOPJE (AFP) - Les dirigeants macédoniens ont sablé le champagne samedi après la décision de l'Union européenne d'accorder à leur pays le statut officiel de candidat à l'adhésion estimant que leurs efforts en matière de réformes économiques et politiques avaient ainsi été reconnus.
"C'est un grand jour pour nous, nous avons obtenu reconnaissance pour tout ce que nous avons entrepris au cours de la période écoulée", a déclaré le Premier ministre Vlado Buckovski.
L'UE a octroyé samedi le statut officiel de candidat à l'adhésion à la Macédoine, ex-république yougoslave indépendante depuis 1991, ébranlée en 2001 par un conflit entre le pouvoir et la guérilla qui réclamait plus de droits pour la minorité albanaise.
"Le chemin est ouvert à présent et nous savons que nous avons au sein de l'UE de véritables amis qui savent apprécier tous nos efforts. Je félicite tous les citoyens de Macédoine pour ce grand succès", a dit M. Buckovski.
La joie était à la mesure de l'anxiété qui avait précédé la décision de l'UE, le sort de la Macédoine ayant été apparemment subordonné à un accord sur le budget communautaire.
Comme il l'avait promis publiquement il y a un an, le représentant de l'UE à Skopje, Erwan Fouere, a invité M. Buckovski et le président Branko Crvenkovski dans un café populaire du centre de Skopje où ils ont trinqué au whisky irlandais.
M. Buckovski a offert des roses rouges à son ministre des Affaires étrangères, Mme Ilinka Mitreva, et à la vice-Premier ministre, chargée des Affaires européennes, Radmila Secerinska, soulignant leur rôle dans ce succès.
Mais, tout en récompensant Skopje pour les "progrès notables accomplis", les 25 ont souligné que "de nouveaux progrès significatifs" étaient nécessaires pour commencer les discussions devant conduire la Macédoine au sein de l'UE.
La décision de l'UE "nous oblige à continuer avec encore plus d'efforts sur la même route pour atteindre l'objectif", a souligné le président Crvenkovski, apparemment conscient des difficultés.
Le gouvernement macédonien devait se réunir en session extraordinaire pour définir "un plan d'action" avant le début des négociations avec l'UE, même si celle-ci n'a encore fixé aucune date.
En prélude à la réunion, M. Buckovski a ouvert un magnum de champagne pour célébrer la victoire avec son gouvernement.
"Aujourd'hui, nous avons eu notre visa sur le chemin de l'Europe. La Macédoine quitte enfin la route pavée des Balkans pour prendre l'autoroute qui conduit à l'Europe", a-t-il dit en ajoutant: "L'UE a montré qu'elle croyait en la Macédoine".
Agron Buxhaku, chef du principal parti de la minorité albanaise, a estimé que la Macédoine avait fait "un grand pas en avant" mais qu'il fallait "se mobiliser pour réaliser les réformes démocratiques et économiques".
Le principal leader d'opposition, Nikola Gruevski, tout en saluant la décision de l'UE a appelé le gouvernement à plus d'efforts "pour le bien de tous".
Une grande fête était prévue dans la soirée sur la principale place de Skopje, où devaient se produire les groupes et les chanteurs vedettes du pays.
Le statut officiel de candidat à l'adhésion accordé à la Macédoine apparaît comme une nouvelle étape de l'engagement pris par l'UE en 2003 de proposer un "avenir" européen aux Balkans occidentaux.
Back